Retour

Le showroom virtuel : l’outil pour stimuler l’activité ?

Allier supports d’argumentaires & de présentation et interactivité, c’est possible avec le showroom virtuel ! Nés de la rencontre entre le physique et digital, c’est la solution lorsque la visualisation des produits en point de vente physique est impossible ou limitée.
Que ce soit durant ou après le confinement, la majorité des frontières restent limitées, les soirées événementielles sont toujours interdites tandis que le rassemblement de population dans un seul et même endroit est clairement décrié. Cet état des lieux pousse ainsi les marques à essayer de nouveaux formats de communication à l’ère du e-commerce. Capitaliser sur ce succès s’agit du nouveau défi des entreprises aujourd’hui afin de proposer des contenus encore plus orientés expérience client.

Qu’est-ce qu’un showroom virtuel ? 

Créé à partir d’une capture vidéo en 360° du lieu ou d’une modélisation entière en 3D, un showroom virtuel est une virtualisation du magasin. Elle est principalement disponible sous la forme d’une application bureau, VR ou site web.
Contrairement à la 3D, l’environnement 2D fournit une expérience globale limitée et pourrait ne pas donner l’assurance nécessaire pour la prise de décision. Plus qu’une simple vidéo de présentation et un environnement 2D, cet outil ouvre les portes afin d’immerger le visiteur (encore plus en VR !) et le rendre apte à interagir et se projeter avec les produits. Il ré-enchante l’expérience client en agissant comme un vecteur décisif pour exposer non seulement les produits, mais aussi l’histoire et le patrimoine de la marque au travers d’un récit.

Fabrice Ausset's VR Showroom - Light & Shadows

Quelles sont les fonctionnalités possibles ? 

Au-delà de l’aspect ludique de l’outil, le showroom virtuel présente l’offre différemment d’un site web classique en proposant un parcours de navigation différent mais intuitif avec des fonctionnalités similaires. Ils sont conçus en fonction de la marque donc chacun d’entre eux sont uniques et adaptés à leurs besoins. Néanmoins, il est possible de dresser une liste non exhaustive des fonctionnalités que peut offrir un showroom virtuel. 

  • Une visualisation avancée et précise 

Les visiteurs peuvent examiner les articles de près et en 3D, offrant la possibilité de voir chaque article sous différentes perspectives.  Et en réalité virtuelle, les utilisateurs évoluent dans un environnement à l’échelle 1, où les dimensions et les volumes seront fidèlement restitués. Cette interaction directe à la première personne permet de mieux se projeter avec l’élément choisi et ainsi favoriser le taux de conversion

  • Un module d’achat

Le lien avec l’ERP de l’entreprise permet d’avoir un aperçu en temps-réel des stocks et les prix. En naviguant dans l’environnement virtuel, l’internaute accède à la fiche produit et peut ajouter le produit de son choix à son panier. De ce fait, cela facilite l’achat et la conversion

  • Une assistance instantanée

Si les utilisateurs ont des questions ou veulent des conseils sur les articles qui les intéressent, une fenêtre contextuelle « Demande de renseignements » peut être intégrée, ce qui les mettra immédiatement en contact avec le personnel du magasin. Cette forme d’assistance peut se présenter sous la forme vocale, vidéo ou écrite via un chat, accélérant ainsi le processus de vente

  • Une personnalisation des produits  

Si le showroom a été modélisé en 3D, il serait pertinent de pousser l’expérience plus loin en intégrant les préférences des utilisateurs et potentiels prospects. L’engagement n’en sera que favorisé. 

  • Une analyse des comportements d’achat 

Intégrer un module d’analyse suivant les données comportementales et démographiques du client est une technique d’optimisation qui va maximiser les performances de la marque. Ce dernier va aider les entreprises, par exemple, à se faire une idée des produits les plus consultés, du temps passé sur chaque produit, à comprendre le trafic dans le showroom, etc. 

 

Pourquoi créer un showroom virtuel ?

Que ce soit pour les secteurs de l’immobilier, de l’architecture, du tourisme, de la culture, du design, de la mode et bien d’autres, cette solution résout des problématiques rencontrées dans la vie réelle. En effet, les univers créés virtuellement n’impliquent pas les mêmes contraintes spatio-temporelles que le monde réel. La technologie 3D nous permet de s’affranchir des règles auxquelles nous nous sommes habitués. 

  • Un environnement réaliste charté selon les codes de la marque 

En plus d’imprégner le réalisme des produits et de l’environnement, c’est également une occasion de représenter les produits de manière attrayante, avec un merchandising et des codes couleurs liés à la marque. Ils restent ainsi en harmonie avec l’univers de chaque marque. Il y a donc une certaine liberté de création du showroom.  

  • Un brisement des barrières spatiales et géographiques 

En virtuel, inviter les clients du monde entier tout en étant accessible n’importe quand, n’importe où et sur tout appareil connecté à l’internet, peut sensiblement dynamiser l’activité.  

  • Des limites logistiques et temporelles révolues 

Les showrooms virtuels sont des solutions complètes afin que les vendeurs puissent s’affranchir du transport d’un produit volumineux et encombrant dans un espace réduit (au sein du magasin ou dans un salon évènementiel par exemple). Moins de problèmes logistiques, et un gain de temps ! 

  • Une diminution son empreinte carbone 

Étant donné que tout est modélisé en 3D, l’entreprise réalise une diminution de son empreinte écologique en minimisant la production de ses produits à seulement lorsque cela devient nécessaire (lors d’un achat par exemple). De plus, cela évite les clients à se déplacer avec des moyens de locomotions énergivores et profitent ainsi le confort d’une expérience convaincante à portée de main

  • Une meilleure empreinte mentale

L’utilisateur deviendra un véritable acteur de l’outil de communication, ce qui ne fera que renforcer son attachement pour la marque ou les produits. Associé à la VR, les showrooms virtuels sont plus convaincants que les autres outils d’aide à la vente classiques en sollicitant plus de sens, renforçant le sentiment d’immersion. 

 

Des exemples de showrooms virtuels 

  • #1 Alibaba  

En 2016, à l’occasion du Single Day (“journée des célibataires”), plus grand événement annuel de shopping en ligne en Chine, le grand géant Alibaba avait réalisé un showroom en VR. Equipé d’un casque (ou d’un cardboard mais l’expérience est vite limitée), les clients pouvaient saisir des articles pour les examiner en 3D, lire les prix ou la description du produit et faire des achats en un clin d’œil. 

  • #2 BoConcept  

BoConcept, le détaillant de meubles de luxe basé au Danemark, a proposé sa boutique dans un showroom 360° dans le contexte de la pandémie. Tous leurs produits sont signalés d’une pastille jaune qui permet d’en savoir plus sur ces derniers. Il est également possible de personnaliser les produits et contacter à tout moment les équipes en magasin et décorateurs d’intérieur.

  • #3 Nina Ricci Parfums  

Autre showroom particulier qui n’a pas nécessité ni une capture vidéo, ni une modélisation 3D complète de l’environnement :  showroom virtuel réalisé sur  Animal Crossing ! En décembre 2020, Nina Ricci Parfums a décidé de s’inviter dans le jeu phénomène Animal Crossing afin d’inviter les jeunes gamers sur une île et un “magasin” aux couleurs de la marque, présentant les pièces les plus iconiques de la Maison.

  • #4 Fabrice Ausset  

Chez Light & Shadows, nous avions aussi mis notre pierre à l’édifice et avions développé un showroom VR pour le designer Fabrice Ausset. Ce showroom a été réalisé afin de répondre aux problématiques logistiques que pouvait rencontrer la marque lors de sa présence en salon événementiel.

___________

Désireux de trouver plus d’informations sur la technologie 3D ?

Vous pouvez trouver toutes les informations sur l’intégration des technologies 3D dans le processus marketing en téléchargeant notre livre blanc.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour des informations spécifiques sur les showrooms virtuels !

Comment la pandémie a bouleversé la technologie ?

Le contexte de la pandémie mondiale a façonné brutalement nos vies d’une nouvelle manière. Jour après jour, une nouvelle routine est venue s’installer dans nos habitudes et a entraîné de nouveaux comportements de consommation et d’achat.  En effet, si nous utilisions Internet comme un outil essentiel ; aujourd’hui il est désormais un outil nécessaire pour mener à bien n’importe quelle activité : travail à distance, achats, consommation de contenus et socialisation. Par conséquent, la pandémie a fortement contribué à l’essor des outils digitaux et à l’intensification de l’utilisation de technologies pour préparer la future société qui sera, sans doute, virtuelle. 

Une virtualisation du monde du travail

L’apparition de la pandémie a été une épreuve de stress pour les entreprises du monde entier. Petites, moyennes et grandes ont été contraintes de fermer les portes tandis que les employés rebroussaient chemin à la maison. Or, une chose est sûre, cette pandémie a challengé les entreprises sur leurs capacités d’adaptation et leur résilience. Longtemps attendus, le travail à distance et la collaboration virtuelle se sont concrétisés en seulement quelques jours et à grande échelle.
Teams, Google Meet, Zoom, Skype et bien d’autres services ont vu leur utilisation explosée durant le confinement en permettant de garder le contact entre collaborateurs. Par exemple, certains métiers de la santé ont pu continuer leur activité en effectuant de la téléconsultation ou consultation vidéo pour diagnostiquer les patients.
Mais dans des secteurs où la simple visioconférence ne suffit plus, la VR va pouvoir y remédier. C’est en partant de ce constat que de multiples plateformes ont fleuri pour préparer les utilisateurs, tels que MeetinVR, Rumii or Spatial. Immergeant l’utilisateur dans un espace virtuel, ils ont la capacité de donner l’impression d’être physiquement proches les uns des autres : avatar, gestuelle presque “naturelle”, etc. Tous possèdent des fonctionnalités dédiées à la bureautique et à la collaboration afin d’organiser des réunions avancées et interactives dans les meilleures conditions.