Retour

Comment la 5G va impacter l’univers de la XR ?

Dans les années à venir, la XR va connaitre un bouleversement avec l’avènement de la 5G.
En effet, que ce soit auprès des particuliers ou des professionnels, les technologies immersives ont plus ou moins envahi le quotidien de tous.
De plus, il est désormais clair que le monde de demain tend à devenir de plus en plus connecté. Et qui dit connexion, implique une augmentation exponentielle des demandes de données et donc une potentielle saturation de bandes passantes.

Les challenges rencontrés dans l’univers de la XR

Sans compter des exigences spécifiques en matière de performances et de matériels, certains contenus immersifs sont également gourmands en bandes passantes afin d’avoir une expérience interactive et fluide.
C’est notamment le cas pour la réalité augmentée (AR), accessible aujourd’hui via des smartphones et des tablettes, ou des lunettes AR. En raison de la puissance de calcul limitée et de la demande des transferts de données qui peut être importante, la superposition et l’interaction entre le contenu digital et le monde physique peuvent manquer d’harmonisation.
En ce qui concerne la réalité virtuelle (VR), depuis l’arrivée des casques autonomes (sans fil), leurs contenus se doivent d’être optimisés au maximum pour que la transmission de données à n’importe quel endroit soit possible avec une latence minimale. Les latences sont des gênes considérables en VR car ils provoquent des inconforts visuels pouvant résulter d’une nausée ou “motion sickeness” et ainsi entraver l’expérience et l’immersion.

5G Standalone VR headset - Light and Shadows

Les expériences VR lourdes et riches en détails seraient visuellement éprouvantes pour les casques autonomes d’aujourd’hui. Par exemple, les capacités de calculs limitées de l’Oculus Quest 2 – un casque autonome – brident légèrement le potentiel des jeux joués sur ce dernier.
L’une des solutions trouvées par la marque elle-même est de développer le câble Link à brancher sur ce casque pour le relier à un ordinateur et bénéficier de sa puissance. Ce câble se chargera ainsi juste de faire la restitution visuelle. Mais il existe d’autres solutions, dont l’une aura pour objectif de diminuer le temps de calcul à travers un réseau performant tel que la 5G.

 

La 5G, pilier des futures expériences

Bien que les réseaux 4G actuels soient suffisants pour la majorité des expériences immersives, l’introduction de la 5G, peut représenter un bond considérable.
En effet, la 5G saura fournir la bande passante nécessaire à l’expérience immersive où il sera possible de faire l’expérience d’un contenu de qualité et d‘augmenter considérablement le degré d’interactivité.
Mieux encore, avec la 5G, les développeurs auront prochainement la possibilité de changer radicalement les types d’interactions et d’intégrations qui pouvaient parfois être limitées et en créer des nouvelles !
Par ailleurs, selon les recherches de l’ABI et de Qualcomm, la vitesse de la 5G réduira la latence de 10 fois tandis que l’efficacité du réseau et la capacité de trafic seront 100 fois supérieures à celles de la 4G. L’impact d’une telle réduction du temps de latence est considérable pour les applications et expériences en VR car elle va optimiser in fine l’expérience globale de l’utilisateur.

5G et cloud : la convergence des deux mondes

Le déploiement massif de la 5G peut également tirer profit du cloud afin de fournir une expérience encore plus immersive et fluide.
En effet, contrairement à aujourd’hui où le contenu est généralement téléchargé et rendu sur un appareil, avec cette nouvelle architecture, il sera possible de diffuser du contenu riche pré-rendu aux utilisateurs en déplacement.
Concrètement, l’expérience immersive ne sera pas chargée à partir de l’appareil de l’utilisateur, mais à partir d’un serveur tiers. Ce processus permet de s’affranchir des caractéristiques de l’appareil (casque, smartphone, etc.) en effectuant lui-même les calculs les plus difficiles de l’expérience.
Et grâce aux nouvelles capacités de réseau, la 5G offrira ainsi une expérience plus uniforme, plus fiable et un service à latence ultra-faible.

___________

Envie d’en savoir plus sur la technologie 3D ?

Light & Shadows est convaincu du potentiel des technologies 3D. Nous nous efforçons de mieux répondre aux besoins de chacun de nos clients, afin de leur offrir une expérience virtuelle mémorable.

Vous pouvez trouver toutes les informations sur l’intégration des technologies 3D dans le processus marketing en téléchargeant notre livre blanc (version française).

 

N’hésitez pas à nous contacter pour des informations plus spécifiques sur la façon dont nous pouvons vous aider à tirer profit des nouvelles technologies !

Configurateur 3D : Une solution pour l'industrie automobile en pandémie mondiale

Un article rédigé avec AIXR

 

Lorsqu’il s’agit d’acheter une voiture, la visite d’un concessionnaire pour tester une voiture et obtenir des conseils précieux d’un vendeur est une partie essentielle du parcours du client vers l’achat. Mais à l’heure de la pandémie mondiale où les contacts physiques sont limités au minimum, les clients attendent des constructeurs automobiles qu’ils offrent un service client exceptionnel pour qu’ils effectuent leur achat de manière digitale.
S’il ne fait aucun doute que le passage au e-commerce est la seule solution pour les constructeurs automobiles, une question demeure : comment les clients peuvent-ils éprouver le même niveau de satisfaction en ligne que dans une concession automobile physique ?
Chez Light & Shadows, nous avons réfléchi à ce sujet et trouvé une réponse à cette question dans le configurateur 3D en ligne qui permet aux consommateurs de se projeter dans un produit.

Personnaliser la voiture de ses rêves n’est plus un rêve

Aujourd’hui, la demande de personnalisation explose, la technologie est prête et le moment est venu de changer les habitudes d’achat des consommateurs. Désormais, dans le domaine du commerce électronique, le défi pour les marques est de proposer une expérience irréprochable et unique, impliquant davantage les clients dans leurs décisions d’achat.